A propos

Fondé à Genève, Toutes Solidaires est un collectif féministe engagé dans la lutte pour l’égalité et les droits des femmes.

Son action se situe sur le terrain avec des intervenantes bénévoles travaillant dans le champ de la psychothérapie et de l’accompagnement des victimes (psychotraumatologie, processus de violence, etc.). Ces intervenantes animent par exemple des groupes de paroles de femmes avec différentes thématiques. Elles proposent également des entretiens individuels pour les femmes.

Il existe encore trop peu de lieux où les femmes sont réellement entendues, sans la présence d’un filtre sexiste et misogyne qui invalide ou pathologise leur parole, avec pour conséquence de les silencier et de les laisser définitivement seules face à leur(s) agresseur(s).

Avec le mouvement #metoo, beaucoup de femmes osent enfin parler, car leur parole est pour la première fois prise en considération et crue. Il est donc fondamental qu’il y ait des lieux comme celui-ci où les femmes peuvent continuer de s’exprimer sans que leur parole ne soit mise en doute ou pathologisée.

L’objectif de Toutes Solidaires est de soutenir les femmes dans toutes les formes d’oppression qu’elles subissent dans nos sociétés patriarcales où les hommes dominent au moyen d’une violence systémique envers les femmes et les enfants. Avec le développement de la psychotraumatologie, l’on connaît aujourd’hui les conséquences désastreuses de ces violences sur la santé et la vie des victimes.

Par ses groupes de paroles et entretiens, le collectif Toutes Solidaires a aussi pour objectif de développer la sororité entre les femmes. En effet, pour mettre fin à cette oppression des femmes qui représentent la moitié de l’humanité, il est fondamental que les femmes s’unissent et soient solidaires entre elles. C’est la raison du nom de ce collectif.

Sans solidarité entre nous, nous serons toujours confrontées au backlash (retour de bâton) chaque fois que nous aurons obtenu quelques avancées. C’est ce qui se produit actuellement avec le mouvement #metoo, par exemple.

« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant. »
(Simone de Beauvoir)